14/03/2015

Comment utiliser les couleurs en Marketing ?

Quel est le rapport entre la symbolique des couleurs dans notre culture et leur utilisation dans le marketing ?

Chaque couleur autour de nous a une multitude de sens. Même si nous ne le formalisons pas, nous y sommes sensibles, et l'identifions inconsciemment.
Par exemple, le blanc est traditionnellement la couleur du mariage, mais aussi celle de la petite enfance. Il signifie tout à la fois la virginité, la pureté de l'enfance, la propreté et l'hygiène, la neutralité du drapeau, il est du coté du bien...

Le blanc fait consensus, il est maternel, porteur d'espoir......
Le noir est traditionnellement la couleur du deuil, mais aussi celle du chic sophistiqué du mystère, de l'érotisme, de la violence, du danger, de la dissimulation... Le noir parait à la fois ambiguë, nuancé, transgressif... Il est du côté du mal, il fait peur, il est la nuit.

Ces sens ne sont pas figés. Le blanc peut prendre la place du noir être élégant, sophistiqué, érotique....

Ces significations sont transposées dans l'univers de la consommation. Le noir est la couleur des produits de luxe, de la sophistication des coiffeurs mais aussi des produits technologiques. Le blanc est la couleur de l'électroménager. Il signifie la propreté et sans doute un aspect traditionnellement maternel. On retrouve ces connotations dans les packagings de produits laitiers : pureté, santé, maternité...

Alors qu'en est-il des couleurs, par exemple dans l'univers des produits de santé ?


Les produits de santé utilisent les couleurs dans leur communication, leurs packagings.

Certains bénéficient d'une très forte identité : que l'on songe au jaune d'une marque de paracétamol, au rouge d'une autre, au bleu d'un ibuprofène...

Arrêtons nous sur ces couleurs de base que sont le jaune, le rouge, le bleu, plus le noir et le blanc.

Le jaune est la couleur du soleil, de la vie. Par analogie c'est la couleur de la promesse de guérison, de l'apaisement, de la vie radieuse. C'est le résultat. Il symbolise aussi la bonne tolérance. On pourra aussi le trouver pour symboliser pour la sphère uro (urine), endo (la graisse, le Ldl) en diabétologie...

Le rouge est la couleur du danger de l'urgence, de l'immédiat. C'est le feu, la brûlure, la douleur éblouissante. Le rouge se retrouve sur le caducée du médecin généraliste. C'est aussi la croix rouge. C'est le symbole de la maladie, mais aussi de l'efficacité, de la rapidité... C'est la couleur du cœur, organe vital.
Dans un autre registre, le rouge est celui de la science, de l'université, elle symbolise l'ordre, la référence, le livre, la toge.

Le bleu est souvent celui du ciel, de l'eau. C'est l'apaisement, la fraîcheur de l'air ou de l'eau. C'est l'action bienfaisante, calmante de la thérapeutique. C'est la tranquillité, le repos. Le ciel est aussi l'univers de la pensée donc de la psychiatrie et de l'air, du souffle, donc de la pneumologie.

Le blanc c'est bien sûr la blouse blanche, l'hôpital. Mais c'est aussi le sérieux, le neutre, le scientifique. La boite de médicament épurée, la dci.

Le noir reste la couleur du luxe, de la sophistication, mais reste aussi proche de la mort.

Les couleurs claires évoquent plus la promesse du bénéfice du produit, la vie et l'avenir sereins. Les couleurs sombres évoquent plus la maladie elle même.

Les roses, les bleus, les pastels sont utilisés en pédiatrie, en gynécologie.

Ces sens ne sont pas figés. Les couleurs peuvent dirent un sens contraire. Certains bleus ne signifieront plus l'apaisement, mais l'angoisse : denses, violacés, ils évoqueront la pensée insondable, les idées noires.. Trop de blanc ne dira plus la vie mais son contraire : trop d'asepsie, la mort.

La perception change, l'oeil du client évolue, et puis tout est affaire de nuances !


Nathanaël Gruszka

 

 

 

Écrit par Nathanael Gruszka | Lien permanent | Commentaires (0) | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.