04/06/2014

Qu'est-ce qu'un entretien qualitatif ?

On dit que la différence entre le qualitatif et le quantitatif, c'est que le qualitatif permet une recherche en profondeur tandis que le quantitatif permet une mesure chiffrée de l'opinion.

Mais que signifie cette notion de profondeur ? Il s'agit d'une analogie «spatiale ». On peut penser à la profondeur d'un puits que l'on creuse, d'une grotte que l'on explore, à la profondeur de la mer, à la profondeur de la pensée, à celle de la psyché... des découvertes, des choses mystérieuses, inconnues. On pense à l'archéologie ou à la cosmologie.

En pratique, « l'espace » des entretiens qualitatifs a deux dimensions.

D'une part, c'est l'ouverture à la nouveauté. Cet aspect du qualitatif est le mieux connu. Dans le guide d'entretiens, les thèmes à aborder sont préparés à l'avance, mais ils ne sont pas limitatifs. Par opposition, dans un questionnaire quantitatif fermé, l'enquêteur ne dévie pas puisqu'il s'agit de quantifier des données préexistantes. Au cours d'un entretien qualitatif, parce qu'on interroge des personnes différentes, et parce qu'on leur laisse la possibilité de s'exprimer, on découvre des informations et des idées nouvelles auxquelles on n'avait pas pensé.

La deuxième dimension est la compréhension psychologique. L'ouverture de l'entretien permet de relancer et de creuser grâce à ce qui est appelé « l'empathie ». L'interviewer se met à la place de l'interviewer, épouse son point de vue, mais tout en gardant le sien en perspective (les objectifs marketing). La pensée inconsciente fonctionne par associations, elle suit son propre cheminement, fait d'irrationnel, de rêves. Si l'on veut comprendre les motivations d'une personne, il faut pouvoir la suivre dans son parcours. Il faut la relancer dans sa propre pensée. C'est pour cela que dans un entretien qualitatif on écoute beaucoup.

Écrit par Nathanael Gruszka | Lien permanent | Commentaires (0) | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.